MESRS: le SNAESURS invite le ministre Aboubacar Sylla à ouvrir un couloir de négociation

HomeEducation

MESRS: le SNAESURS invite le ministre Aboubacar Sylla à ouvrir un couloir de négociation

A l’origine de la récente grève qui a paralysé le secteur de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique, le SNAESURS n’a pas manqué de s

Orientation à la Médecine : le ministre Yéro définit les nouvelles conditions
Cours en ligne : le Ministère de l’éducation lance une plateforme dénommée « MBOORE »
Grève des enseignants : le SLECG projette deux mouvements de protestation ce lundi à Kaloum
A l’origine de la récente grève qui a paralysé le secteur de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique, le SNAESURS n’a pas manqué de signaler au nouveau ministre que l’ouverture d’un couloir de négociation autour de sa plateforme revendicative, doit être au centre de l’agenda du nouveau chef du département.
Le secrétaire général du syndicat, ainsi, a invité le ministre d’État Aboubacar Sylla à faire face à sa plateforme revendicative, gage de la stabilité au sein du secteur.
«La problématique de la formation des formateurs, le financement de la recherche scientifique, la poursuite dans les IES, CRS et CDI des travaux de construction et d’équipements, l’ouverture d’un couloir de négociation entre le syndicat SNAESURS et le gouvernement sont entre autres des préoccupations majeures et devront être au centre de l’agenda du département », a indiqué Dr Baba Mansaré, à la faveur de la passation de service entre les ministres entrant et sortant de l’E.S.R.S.
Poursuivant il a assuré que les actions du syndicat s’inscriront dans la poursuite des efforts du dialogue social pour construire un havre de paix:« Nous avons en effet besoin de votre attention particulière aux préoccupations des enseignants chercheurs. D’ores et déjà, nous vous invitons au dialogue et à la concertation pour surmonter les difficultés courantes qui ne sont pas propres qu’à l’enseignement supérieur», a-t-il souligné.
A son tour, le nouveau ministre d’État a dit être favorable à la main tendue du syndicat.
« Nous voulons que le syndicat qui vient de s’exprimer soit rassuré. Je suis par essence un homme du dialogue, étant moi-même un politicien, donc je suis nécessairement ouvert à la concertation, à la discussion et au consensus. Vous trouverez toujours en moi un interlocuteur pour faire face aux difficultés que nous rencontrons », a-t-il conclu. 

Mosaiqueguinee.com

COMMENTS

WORDPRESS: 0
DISQUS: 0