Funérailles Mamadou Oury Barry: le FNDC décline un agenda

HomePolitique

Funérailles Mamadou Oury Barry: le FNDC décline un agenda

Les funérailles de Mamadou Oury Barry, dernier des opposants morts récemment en détention pourrait avoir lieu ce vendredi. En tout cas, le front natio

La Cour Suprême se déclare « incompétente » de statuer sur la reprise de l’élection de Matoto
Les partenaires de la Guinée inquiets face aux violences dans les manifestations
Tribune : Le grand problème de la Guinée est interne et structurel (Par Aliou Bah)

Les funérailles de Mamadou Oury Barry, dernier des opposants morts récemment en détention pourrait avoir lieu ce vendredi. En tout cas, le front national pour la défense de la constitution l’a annoncé dans un communiqué qui vient de parvenir à Guineenews.

Dans ce document « le FNDC informe le peuple de Guinée, l’opinion nationale et internationale que l’inhumation de Mamadou Oury Barry, mort en détention illégale à la Maison Centrale de Conakry, est prévue ce vendredi 05 février 2021. » Et de préciser que « la levée de corps de cette énième victime de la lutte contre le troisième mandat imposé par le dictateur Alpha Condé est prévue à 10h00 à l’hôpital Ignace Deen. Le cortège funèbre partira de cet hôpital pour la prière mortuaire à la grande mosquée de Bambéto (12H) suivie de l’enterrement au cimetière dudit quartier à 14h00. »

Ce n’est pas tout, dans le document, «le FNDC appelle les citoyens de Conakry à se mobiliser pour rendre un vibrant hommage à ce jeune martyr, âgé de 21 ans, que le régime d’Alpha Condé a laissé mourir en prison en punition de son engagement dans la lutte pour la démocratie et l’alternance dans son pays ». Avant de « rassurer les familles de toutes les personnes tuées et blessées que ces crimes ne resteront pas impunis».

A l’endroit « des blessés, handicapés à vie et les prisonniers politiques dont les vies sont sérieusement menacées en raison de leurs conditions de détention et d’autres pratiques obscures », « le FNDC réaffirme son soutien inconditionnel et indéfectible…»

A noter que la famille du défunt expliquait le retard de ces funérailles par le fait de ne pas être d’accord sur certaines conditions qu’auraient exigées  les autorités pour rendre le corps aux ayant droits.

COMMENTS

WORDPRESS: 0
DISQUS: