Home / Régions / Drame de N’Zérékoré : la victime “a été confondue avec son frère aîné”

Drame de N’Zérékoré : la victime “a été confondue avec son frère aîné”

Comme nous vous l’annoncions tôt ce matin, un drame est survenu hier nuit dans le quartier Bellevile de N’Zérékoré. Une altercation entre un groupe de jeunes Guerzés et la victime de l’ethnie Malinké a dégénéré et a entraîné la mort de ce dernier.

Selon un témoin, proche de la victime, interrogé par notre correspondant, tout serait parti d’une banale confusion liée à l’identité de la victime.

On était là  depuis 21 heures et on faisait le thé comme on a l’habitude de le faire tous les soirs. Abou venait d’arriver à N’Zérékoré parce qu’il faisait ses études à Kankan où il vit depuis 2010. Vers 2h 30mn, il y a un groupe de jeunes du quartier et d’autres qu’on ne connait pas. Ils ont commencé à crier sur lui en disant qu’ils n’ont pas oublié ce qu’il a fait à leurs frères en 2013. Ils ont dit que Dieu ne dort pas et l’heure de la vengeance avait sonné. Au début tout le monde était dans la confusion parce qu’on ne comprenait ce qu’il voulait dire. Et quand Abou s’est levé pour dire que lui il n’était pas là en 2010, un des jeunes Guerzés s’est jeté sur lui et la bagarre a commencé. Pendant que nous on essayait de les séparer, ils l’ont poignardé. Même moi j’ai été blessé à la main. Il a été confondu avec son frère aîné Mamoudou qui a eu des problèmes pendants les évènements de 2013. Donc les jeunes là étaient venus pour se venger de lui en pensant que c’est son frère.

La victime qui a reçu plusieurs coups de couteau, a finalement rendu l’âme à l’hôpital de N’Zérékoré où il a été admis tard dans la nuit selon le responsable des urgences de cet établissement.

Effectivement nos services ont reçu vers 3 heures du matin un jeune homme qui avait été poignardé à plusieurs reprises pendant une bagarre. Quand il est arrivé, il a tout de suite été pris en charge mais malheureusement il a rendu l’âme dans les minutes qui ont suivi.

Du côté des autorités sécuritaires, toutes nos tentatives pour savoir si les responsables avaient été arrêtés sont restées infructueuses.

About La Rédaction

Check Also

N’zérékoré/attaque de lieux de culte: mise en garde des autorités contre les fauteurs de troubles

Il y a quelques jours, la grande maison catholique cœur immaculé de Marie et la …