Home / A LA UNE / Cellou Dalein Diallo sur les législatives du 28 décembre 2019 : « c’est impossible »

Cellou Dalein Diallo sur les législatives du 28 décembre 2019 : « c’est impossible »

La date du 28 décembre 2019, a été proposée par le président de la commission électorale nationale indépendante (CENI), pour l’organisation des prochaines élections législatives en Guinée.

Chez nos confrères de RFI, ce mercredi 18 septembre, Cellou Dalein Diallo qui était l’invité d’Afrique matin, a clairement soutenu avec arguments à l’appui, que cette date n’est pas tenable.

« Ce n’est pas un objectif réaliste. Le président de la République a demandé à ce que les élections aient lieu d’ici la fin de l’année. Tous les experts électoraux sont unanimes que c’est impossible d’organiser une élection régulière en décembre. La date la plus proche, si on veut organiser une élection crédible et transparente, c’est au début du mois de mars », a déclaré le chef de file de l’opposition guinéenne.

Les commissaires de la CENI, dans leur première prévision, avaient dégagé un chronogramme sur 235 jours, à compter de la levée de toutes les contraintes, a rappelé le président de l’UFDG.

« Ils avaient dit qu’il fallait 235 jours pour pouvoir organiser les élections législatives lorsque les moyens auront été mis à leur disposition », a-t-il évoqué.

Donc pour lui, l’organisation des élections législatives à la date du 28 décembre, tel que cela est proposé par le président de la CENI, « c’est impossible pratiquement. Il y a des délais légaux qu’on ne peut pas réduire. Il est impossible d’enrôler 6 millions 400 mille électeurs, seulement dans un délai de 45 jours. Or, l’application des recommandations de la mission d’audit, demandait à ce que tous les électeurs reviennent pour se faire enrôler correctement », a insisté le principal opposant au régime d’Alpha Condé.

Source : Mosaiqueguinée.com

Check Also

Victoire d’Alpha Condé : le ministre des TP entre joie et espérance dans la vision du candidat du RPG

Le ministre des Travaux Publics, Moustapha Naité, vient de réagir à la victoire d’Alpha Condé …